Zoom sur...
10 minutes de lecture
113

Le burn-out : les causes, les signes et les solutions

décembre 1, 2022
0
Le burn-out : les causes, les signes et les solutions

Le burn-out qui peut être traduit comme l’épuisement professionnel est un phénomène qui touche de plus en plus d’entrepreneurs. C’est généralement le résultat de l’accumulation de situations de stress.

Dans le monde professionnel, le stress peut être bénéfique, mais au-delà d’un certain seuil, il peut être dévastateur pour notre état psychique. Sans les récupérations nécessaires, le stress en continu peut conduire notre corps à un état d’épuisement à la fois mental, émotionnel et physique.

 

Le burn-out : c’est quoi en réalité ?

C’était en 1970 que le terme « burn-out » a été défini pour la première fois. Il est défini comme l’épuisement au travail, à l’époque, des professionnels de santé. Plus tard, le terme s’est généralisé pour définir l’épuisement professionnel, quel que soit le domaine.

Plus tard, l’OMS ou Organisation mondiale de la santé a classifié le burn-out comme « un phénomène lié au travail ».

Dans le cas concret, la diminution de l’engagement au travail et la démotivation sont les signes précurseurs du burn-out. Les raisons : une dépression, une surcharge de travail ou une inadéquation entre le poste et le travailleur. En cas de burn-out, le travailleur est dans l’incapacité d’effecteur ses missions ; tellement il est épuisé. Comme un ordinateur qui bugg.

 

D’où vient le burn-out ?

Comme on le définit comme l’épuisement professionnel, le burn-out est étroitement lié au monde du travail, même si dans quelques cas, il est provoqué par des situations personnelles.

Généralement, le burn-out est causé par :

  • Une forte pression au travail.
  • Des objectifs inatteignables.
  • Des tensions entre les collaborateurs.
  • Des disparités dans l’entreprise.
  • Une insécurité au travail.

L’accumulation de toutes ces situations entraîne inévitablement le burn-out ou l’épuisement professionnel. Les conséquences sont généralement l’épuisement et le surmenage. Un épuisement sur le plan physique, émotionnel et surtout mental.

Les signes du burn-out

Le burn-out s’installe de manière insidieuse et progressive. Il faut alors détecter les signes avant-coureurs avant que la situation ne se dégrade.

Même si l’épuisement professionnel résulte de la dégradation du rapport entre l’individu et son travail, les manifestations du burn-out sont difficilement détectables.

Quoi qu’il en soit, il existe quelques signes qui ne trompent pas :

La fatigue ou l’épuisement

On a beau se reposer, faire une sieste, partir en week-end, mais l’état de fatigue est toujours présent. On se sent facilement débordé.e et surchargé.e. On manque d’énergie quoi qu’on fasse. On a du mal à récupérer. Dans ce cas, c’est fort probable qu’il s’agit d’un épuisement mental et émotionnel : un signe de burn-out.

 

Désintérêt par rapport au travail

Le manque d’intérêt et d’enthousiasme au travail a de lourdes conséquences sur notre état d’esprit. On devient de plus en plus négatif.ve. Et c’est un cercle vicieux ! On a de moins en moins envie d’aller au travail, et même de se lever le matin. Ce dont on a envie : prendre de la distance.

Outre la pression, la surcharge de travail, le burn-out peut aussi être causé par le manque de reconnaissance.

 

Baisse de performance au travail

Ce désintérêt pour le travail entraine inévitablement une baisse de la performance ou de la productivité. On a du mal à se concentrer et à exécuter les tâches qu’on a l’habitude de faire.

Étant épuisé émotionnellement, on gère mal le stress par manque de force et de courage.

 

État d’anxiété et d’inquiétude

Face aux pressions au travail et à la baisse de performance, l’anxiété s’installe petit à petit. L’anxiété entraîne l’inquiétude. Une situation qui disparaît une fois à la maison, mais qui revient une fois les portes du bureau franchies.

Quand on se trouve dans une situation d’anxiété, on peut faire face à un trouble de la personnalité qui peut fortement impacter sur notre comportement au travail. On change d’humeur d’un instant à l’autre. On peut passer d’un état joyeux à la colère puis à la dépression… C’est l’ascenseur émotionnel garanti.

 

Troubles du sommeil

Les troubles du sommeil sont la suite logique de l’anxiété et de la dépression. En cas de burn-out, c’est presque inévitable. On devient insomniaque, on a des réveils nocturnes, on a du mal à trouver du sommeil… Et comme il s’agit d’un cercle vicieux, les troubles du sommeil peuvent entraîner des troubles du comportement.

 

Notre corps qui souffre

Le stress chronique dû au burn-out a aussi des effets sur le corps. Maux de tête, migraines, douleurs au dos, éruptions cutanées, boutons…peuvent survenir en cas d’épuisement professionnel. Il faut alors les surveiller de près.

 

Troubles de l’humeur

Toute cette situation, démotivation professionnelle, fatigue, troubles du sommeil et des problèmes de santé engendrent des troubles de l’humeur. On devient irritable, tout nous agace.

Que ce soit sur le point de vue personnel que professionnel ou familial, un rien peut nous mettre dans tous nos états.

 

A lire aussi : Il est temps de sortir de votre zone de confort

 

burn-out épuisement professionnel
Pour éviter le burn-out ou l’épuisement professionnel, prenez du recul et posez-vous les bonnes questions.

 

Comment alors prévenir et contrôler les signes du burn-out ?

 

Imposez-vous des limites

Ne vous laissez pas submerger par le travail. Mettez des limites que ce soit sur votre charge de travail que sur l’horaire qui doit être bien raisonnable.

Donnez-vous du temps pour prendre une pause. Des petites pauses durant votre journée de travail ne seront que bénéfiques pour votre productivité.

Prenez aussi le temps de vous déconnecter. Les mails, les réseaux sociaux et le travail sont des sources de stress. Pour éviter le burn-out ou l’épuisement professionnel, donnez-vous du temps pour vous retirer un peu et faire le vide dans votre tête.

Donnez de l’importance aux vacances ! Dès que la situation le permet, partez loin pour vous ressourcer. Coupez-vous de votre travail… et idéalement de tout objet connecté. Et c’est aussi le cas le soir, une fois à la maison. Ne ramenez pas votre travail à la maison. Donnez-vous du temps !

Équilibrez vie pro et vie perso

Il est naturel pour nous de s’isoler et de délaisser nos amis et familles quand on traverse une période de stress. Un réflexe qu’il faut désormais éviter pour ne pas finir isolé.e et dépressif.ve.

Même en cas de situation de stress, d’anxiété, de démotivation, accordez-vous du temps pour vous sociabiliser. Les relations sociales nous permettent de nous évader, mais aussi de parler. Une solution pour évacuer le trop-plein qui nous stresse et nous angoisse, mais aussi pour se recharger.

Ainsi, pour éviter le burn-out, faites un équilibre entre vie personnelle et professionnelle.

 

Prenez du recul

Le recul est la solution pour éviter le pire. Certes, vous êtes exigeant.e envers vous-même et que vous voulez faire ce qu’il y a de mieux. Pour cela, vous vous mettez la pression.

Il faut quand même vous poser la question : est-ce que cela en vaut la peine ? Pour votre santé mentale et votre santé tout court, est-ce que cela va vous rendre heureux.se ?

Ainsi, prenez du recul pour voir ce qu’il faut vraiment faire. Mesurez les conséquences !

 

Faites du sport et privilégiez une alimentation saine et équilibrée

Le sport est la meilleure solution antistress. Pour éviter le burn-out ou l’épuisement professionnel, pratiquez régulièrement du sport. Même 30 minutes par jour. Vous n’êtes pas forcé.e de soulever de la fonte. Du jogging ou de la marche rapide fera déjà l’affaire. En faisant du sport, vous allez retrouver votre joie puisque votre corps va sécréter les hormones du plaisir comme l’endorphine, la dopamine, l’adrénaline et la noradrénaline. Sensation de bien-être garantie !

Le sport doit s’accompagner d’une bonne alimentation. Le fameux « 5 fruits et légumes par jour » n’est plus à rappeler. Mangez sain, mangez équilibré. Mangez frais également. Privilégiez les aliments riches en vitamine C comme les agrumes, les légumes verts, le kiwi et les fruits rouges.

Évitez les aliments transformés, trop gras, trop salés et trop sucrés.

Le cocktail sport et bonne alimentation aura un impact positif sur votre santé psychique. Loin de vous le burn-out !

 

En cas de burn-out, que faire ?

Si vous constatez de nombreux signes du burn-out ou de l’épuisement professionnel, des mesures s’imposent. La manifestation du burn-out peut varier d’un individu à un autre. C’est pour cela que s’en sortir peut prendre du temps selon le cas.

 

Prenez le temps de vous reposer

Le repos est ce qu’il faut faire un premier en cas de burn-out. Il s’agit de prendre vos distances par rapport à votre travail, qui est la source de vos problèmes, votre stress et vos crises d’anxiété. Profitez de ce temps de pause pour faire du sport, de faire des exercices de relaxation comme du Yoga. Attention toutefois, ce temps de recul doit être assez court (3 mois environ) pour ne pas voir vos compétences professionnelles diminuer.

 

Faites de l’introspection

Si vous arrivez à un burn-out, c’est que votre organisme a atteint ses limites. Il est temps pour vous de vous poser les bonnes questions. Votre bien-être en dépend.

Le but de cette introspection est de déterminer les sources de votre stress, à l’origine de votre burn-out ou épuisement professionnel.

Voici quelques questions qui nécessitent des réponses :

  • Pourquoi êtes-vous stressé.e ?
  • Si je suis stressé.e, quelles sont les solutions pour me libérer ?
  • L’origine du stress est-elle le management ou les managers ?
  • Suis-je à la bonne place dans cette entreprise ?
  • Est-ce que je fais le bon métier ?

Avec ces questions, vous avez assez d’éléments pour prendre du recul et savoir ce que vous allez faire une fois le burn-out passé.

Si votre burn-out est assez sévère, le recours à un.e professionnel.le peut être nécessaire. En tout cas, si après un bon repos, vous vous sentez encore fatigué.e, demendez de l’aide auprès d’un.e spécialiste.

A propos de l'auteur
niaina

Niaina et son équipe, des passionnés de l'écriture et du blogging. Suivez-nous !

Voir tous les articles

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires