starlink à madagascar
Madagascar

Starlink à Madagascar : Les autorités malgaches ont donné le feu vert

C’est désormais officiel : Starlink, le fournisseur d’accès internet par satellite du milliardaire Elon Musk, arrive prochainement à Madagascar ! L’annonce a été faite le 9 avril dernier par le ministre du Développement numérique, Tahina Razafindramalo. Quelques formalités administratives restent à régler avant le lancement commercial des offres Starlink dans le pays, prévu pour le troisième trimestre 2023 d’après le site de la société. Explications détaillées sur cette arrivée qui pourrait faire date.

 

L’arrivée imminente de Starlink à Madagascar

L’arrivée de Starlink à Madagascar a été annoncée officiellement par le ministre Tahina Razafindramalo à ses équipes du ministère chargé du Numérique, lors de la traditionnelle cérémonie de la levée des couleurs le 9 avril. Le membre du gouvernement a confirmé que Starlink à Madagascar était en cours d’installation dans le pays et que la régularisation administrative pour l’obtention de sa licence d’opérateur satellite était en bonne voie. Une annonce historique, laissant présager du lancement prochain des offres Starlink sur le territoire malgache.

Sur son site officiel, Starlink à Madagascar communique sur une disponibilité de ses services sur le troisième trimestre 2023 à Madagascar. Un calendrier qui dépendra certainement de la rapidité des autorités malgaches à délivrer le précieux sésame réglementaire autorisant la société à fournir des solutions internet par satellite dans le pays. D’ici quelques mois, le ciel de la Grande Île pourrait donc être sillonné par une nouvelle constellation apportant connectivité et débit.

 

Lire aussi : Forte hausse des tarifs Internet à Madagascar

 

Starlink à Madagascar : Les démarches administratives en cours

Avant de pouvoir opérer sur le territoire, Starlink à Madagascar doit au préalable s’enregistrer en tant que société locale auprès de l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM). Cette étape obligatoire vise à intégrer l’opérateur satellite au tissu économique malgache et à le soumettre au paiement des différents impôts et taxes en vigueur. Elle témoigne de la volonté de l’Etat de voir ces nouveaux acteurs contribuer au développement du pays.

L’autre Graal réglementaire pour Starlink à Madagascar est l’obtention de la licence d’opérateur satellite, délivrée conjointement par le ministère en charge du Numérique et l’Autorité de régulation des technologies de communication (Artec). Une fois ce sésame officiel en poche, la société d’Elon Musk pourra pleinement lancer ses offres internet et prendre ses marques sur le marché grand public et professionnel à Madagascar.

 

Les avantages de Starlink à Madagascar

L’un des principaux atouts de Starlink à Madagascar est sa capacité à offrir un service internet à haut débit sur l’ensemble du territoire malgache sans nécessiter de déploiement d’infrastructures lourdes. Grâce à sa constellation de satellites en orbite basse interconnectés, n’importe quel foyer ou professionnel pourra accéder à internet, aussi reculé soit-il. Une alternative intéressante pour couvrir des zones isolées où le déploiement de la fibre serait trop coûteux ou complexe.

Autre force de Starlink à Madagascar : des offres a priori abordables si l’on en croit les tarifs affichés sur son site officiel. Comptez 200 000 ariary mensuels pour un usage résidentiel classique. Pour l’achat du kit satellite, il faudra débourser entre 1,7 et 2 millions d’ariary. Des prix contenus qui pourraient accélérer la démocratisation de l’internet satellitaire dans le pays et apporter le web aux populations les plus modestes.

 

Lire aussi : Comment réussir votre investissement à Madagascar ?

 

Vers plus de concurrence sur le marché malgache

L’accueil réservé par les autorités malgaches à Starlink à Madagascar traduit leur volonté d’ouvrir le marché des télécommunications à de nouveaux entrants. L’objectif étant de stimuler la concurrence dans un secteur encore peu compétitif, afin d’améliorer la qualité et la couverture des services numériques pour les citoyens et les entreprises du pays.

En témoigne l’appel à candidatures lancé fin 2022 par le régulateur Artec pour l’attribution de nouvelles licences d’opérateurs de réseaux satellitaires. Un processus ayant certainement contribué à convaincre Starlink de s’installer à Madagascar, et qui devrait attirer d’autres acteurs internationaux dans les mois à venir.

 

Starlink à Madagascar : un pas de géant vers le web universel

Avec l’arrivée inédite de Starlink, le secteur numérique malgache s’apprête à entrer dans une nouvelle ère. Un vent de fraicheur et d’innovation capable de dynamiser un marché encore engourdi par certains monopoles historiques. Reste à espérer que l’implantation du célèbre opérateur d’Elon Musk sera le premier jalon d’une transformation numérique ambitieuse pour le pays. Une chose est sûre : la bataille de l’internet via satellite à Madagascar ne fait que commencer !

niaina
Niaina et son équipe, des passionnés de l'écriture et du blogging. Suivez-nous !

Vous pourriez aussi aimer

Plus dans:Madagascar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *