pervers narcissique
Santé et bien-être

Comment faire face et contrer un pervers narcissique ?

Qu’on les qualifie de pervers narcissiques ou simplement de personnalités narcissiques pathologiques, ces individus représentent un véritable poison pour leur entourage. Égocentrisme démesuré, incapacité à l’empathie, quête perpétuelle d’admiration… Difficile en effet d’échapper aux souffrances psychologiques engendrées.

Car si leur ego surdimensionné attire naturellement l’attention, leur perversion toxique se révèle bien vite au grand jour. Manipulations, mensonges, chantages émotionnels : autant de comportements destructeurs dont les victimes collatérales portent longtemps les stigmates.

Face à de tels bourreaux des sentiments, mieux vaut donc rapidement se prémunir. La survie psychique en dépend souvent !

 

Détecter et identifier les signaux d’alerte

Mais comment détecter avec certitude ces pervers narcissiques pour se prémunir de leurs assauts insidieux ? Le premier réflexe consiste à se familiariser avec leurs traits caractéristiques et leurs modes opératoires favoris.

Recherche constante d’admiration, impolitesse évidente, manque criant d’empathie et d’intérêt pour les autres… Les signaux sont souvent présents dès le départ. Tout comme cette capacité hors norme de séduire avant de mieux manipuler par la suite.

Car la signature du pervers narcissique, c’est bien cette alternance systématique entre idéalisation et dénigrement vis-à-vis de sa cible. Des promesses mirifiques succèderont ainsi des attaques insidieuses dès que l’objet de désir sera séduit. Un cycle toxique qui vise à installer une totale emprise psychologique.

Aussi déroutants que soient ces comportements, savoir les identifier reste la première des parades !

 

Lire aussi : Comment mieux gérer la pression au travail ?

 

Des tactiques de protection pour chaque situation

Mais impossible de se prémunir totalement de ces personnalités déviantes quand elles intègrent notre cercle familial, amical ou professionnel. Car contrairement aux idées reçues, on peut aussi compter des pervers narcissiques parmi ses proches ou ses collègues les plus immédiats.

C’est la raison pour laquelle il existe des tactiques de protection spécifiques en fonction des différents contextes. Mettre à distance un parent toxique ou un conjoint manipulateur exige des approches bien particulières de cadrage strict et de fermeté. Sans parler du développement essentiel d’une forte estime personnelle pour ne pas sombrer.

Sur le plan professionnel, en revanche, d’autres parades s’avèrent payantes face à un patron ou des collaborateurs narcissiques. Apprendre à déjouer les pièges, tracer des limites claires et cultiver son indépendance sont autant de précieux réflexes à acquérir.

 

Tracer des limites claires et affirmer son indépendance

Mais face au pervers narcissique, la clé reste de reprendre son pouvoir sans attendre, en posant d’emblée des limites fermes et légitimes. Une façon de déjouer ces manipulateurs hors pair, prompts à profiter de la moindre brèche pour instaurer une emprise.

Apprendre à dire non, défendre ses positions, revendiquer ses propres besoins… Autant d’actes essentiels pour recouvrer son autonomie face à ces prédateurs des âmes. Un processus qui passe aussi par le développement d’une solide estime personnelle, pour ne plus se laisser déstabiliser par leurs attaques et leurs jeux psychologiques pervers.

Le nerf de la guerre ? Cultiver en parallèle un cercle social sain et bienveillant, à l’abri des griffes toxiques du narcissique. Une bulle protectrice salvatrice pour respirer et s’abreuver à de nouvelles relations constructives.

 

Lire aussi : Comment lâcher prise ?

 

Se reconstruire après l’expérience narcissique

Car bien souvent, quand on a frôlé de trop près ces profils déviants, la reconstruction de soi s’impose avant tout. Panser les plaies, soulager les traumatismes pour ne pas sombrer dans la dépression ou l’anxiété.

Une véritable thérapie cathartique, nécessaire pour conjurer les effets dévastateurs de la manipulation narcissique. Perte de confiance en soi, stress post-traumatique, culpabilité… Autant de séquelles qui nécessitent un indispensable travail sur son estime de soi.

Mais cette remise sur pied psychologique aura aussi pour challenge d’apprendre à se défaire de l’emprise toxique, quitte à devoir rompre définitivement tout lien. Une nouvelle vie épanouie ne pourra totalement renaître que débarrassée des cendres de la relation malsaine. Place au renouveau de ses véritables valeurs profondes !

 

Reprendre les rênes de sa vie après la traversée du narcissisme

Taraudé par ces êtres insaisissables, le parcours des victimes collatérales du pervers narcissique relève d’un authentique chemin initiatique. Une mise à l’épreuve où l’on perd souvent une part de son innocence, mais pour mieux renaître plus fort in fine.

Armés de leurs nouvelles armes de défense et d’une sagesse acquise au pire des affrontements, beaucoup parviennent alors à tourner la page pour se reconstruire loin des prédateurs toxiques. À eux désormais de reprendre les rênes de leur existence, forger leur propre destinée loin des narcissiques. Et s’ancrer plus que jamais dans la vérité de leur être profond !

niaina
Niaina et son équipe, des passionnés de l'écriture et du blogging. Suivez-nous !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *